Des chercheurs de l’Université McGill (Montréal) et de la Harvard Medical School (Boston, États-Unis) ont établi un lien direct entre le sommeil et un meilleur fonctionnement de la mémoire relationnelle. Les résultats de cette étude sont disponibles dans la version en ligne de Proceedings of the National Academy of Sciences. “Le sommeil comporte un effet nettement favorable sur la mémoire relationnelle – soit la mémoire qui permet de lier entre eux des faits et des événements “, explique Debra Titone, de l’Université McGill et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neurosciences cognitives du langage et de la mémoire.

Les résultats ont démontré qu’après une période d’apprentissage, la mémoire continue de traiter l’information pendant le sommeil, permettant au cerveau d’associer de nouveaux éléments de mémoire ensemble.*

En période de révisions, c’est donc important de ne pas négliger son sommeil !

memoireetsommeil-400x300

* Texte de Fanny Martin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s